Le paradoxe de la perte de poids – 049

Normalement maigrir, c’est plutôt sain. On apprend à manger mieux, on bouge plus, on améliore sa santé petit à petit. Mais le paradoxe de la perte de poids, c’est qu’avec les régimes drastiques ces notions de santé deviennent obsolètes.

L’idée selon laquelle vous pourrez maigrir vite et beaucoup est alléchante, simplement il y a un prix à payer pour y arriver. Améliorer sa santé physique pour détruire sa santé mentale dans le processus semble être une bêtise.

Le paradoxe de la perte de poids est donc le suivant : jusqu’où êtes-vous prêt à sacrifier votre bien-être mental pour vous sentir mieux dans votre corps ? C’est une question légitime que chacun devrait se poser.

À quoi bon mettre un pantalon 34 si vous continuez à vous trouver énorme. Ce sujet est souvent poussé sous le tapis car il est dangereux de l’évoquer pour certains les vendeurs de régimes. Comme d’habitude j’enfonce un pied dans la porte pour vous ouvrir les yeux là-dessus. Le paradoxe de la perte de poids doit être mis en lumière pour que vous fassiez vos choix dans une cohérence complète.

infinie paradoxe de la perte de poids

Les ressources évoquées dans le podcast:

L’Ebook gratuit : le-reequilibrage-alimentaire.com/par-ou-commencer/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.