Le sarrasin pour remplacer les autres féculents

C’est riche en protéines et que l’on soit végan ou pas c’est plutôt sympa. Pour 100 g de sarrasin ou trouve plus de 13 g de protéines (végétales évidement, donc à compléter).

graines de sarrasin

Est prébiotique un aliment contenant un ingrédient non digestible qui stimule la croissance et l’activité de bonnes bactéries de l’intestin. Des chercheurs ont constaté que des animaux recevant une alimentation à base de sarrasin voyaient leurs bactéries lactiques et leurs bifidobactéries augmenter. Ces bonnes bactéries présentes dans le côlon libèrent des composés au moment de leur fermentation, ce qui entraîne des effets bénéfiques sur la santé. Selon les résultats de cette étude, le sarrasin pourrait être considéré comme un prébiotique.

Dans le sarrasin on trouve aussi des fibres comparables en quantité à celle des autres graines de céréale (avec une proportion plus élevée de fibres solubles). Les fibres solubles augmentent le temps de transit dans l’intestin grêle. Une alimentation riche en ce type de fibres peut contribuer ainsi à normaliser les taux sanguins de cholestérol, de glucose et d’insuline, ce qui peut aider au traitement des maladies cardiovasculaires et du diabète de type 2.

Il contient également quelques minéraux en bonne quantité (cuivre et magnésium principalement). Il présente également un indice de satiété plus élevé que le blé.

Le souci avec le sarrasin c’est sa texture très pâteuse quelle que soit la préparation que vous voulez faire. D’où la quasi-obligation de faire des mélanges (que ce soit en farine ou en flocons) plutôt que d’utiliser exclusivement le sarrasin. Vous avez déjà manger du sarrasin ?

Partager l'article :

Une réponse sur “Le sarrasin pour remplacer les autres féculents”

  1. Je ne connais pas du tout cet aliment sous cette forme. Il faudrait que je penche plus dessus 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *