Comment faire un rééquilibrage alimentaire

Que vous cherchiez à perdre du poids, manger mieux ou simplement améliorer votre santé, il existe sur le marché des centaines de programmes tous plus miraculeux les uns que les autres. Ils vous promettent des résultats incroyables en un temps record. Si vous êtes à la recherche de l’un d’entre eux, ça n’est pas ici que vous le trouverez. Le Rééquilibrage Alimentaire est à contre-courant de toutes ces méthodes fumeuses. Il s’applique dans une optique de long terme et de changement d’alimentation profonde.

Non, la perte de poids ne se fait pas en 6 semaines, contrairement à ce que les publicitaires essayent de vous vendre. L’atteinte d’un objectif physique et sa stabilisation se fait sur plusieurs mois, puis le maintien de ce résultat dure toute une vie.

Personnaliser, adapter et pérenniser un mode de consommation qui vous convient : c’est le principe du rééquilibrage alimentaire.

Si cette notion semble vous correspondre, je vais vous expliquer comment faire un rééquilibrage alimentaire. Je vous parle ci-dessous de ma méthode (Maël Brossaud) qui est le fruit de plusieurs années d’expérience ainsi que de  centaines d’individus l’ayant appliqué avec succès.

 

La tête avant le corps

cerveau

Une des causes de l’échec dans une perte de poids, c’est le manque de sens profond lié à cet objectif. Pourquoi voulez-vous perdre du poids ? La plupart des individus interrogés me répondrons « parce que je suis trop gros(se) ! ».

Le bilan est peut-être veridict, mais quand la perte de poids devient compliquée, que la faim est présente dans certains cas, croyez-vous sincèrement que vous résisterez à un paquet entier de bonbons uniquement parce que vous êtes trop gros(se) ?

La réponse est non. C’est pourquoi avant même de savoir combien de poids vous avez à perdre, quelle taille de jean vous voulez atteindre… Il est important de comprendre et d’assimiler la raison profonde qui vous pousse à engager cette démarche (cela est applicable à la perte de poids ou à tout autre objectif).

Je vous incite à prendre au moins une heure, un papier et un crayon. Soyez dans un endroit tranquille, tracez une ligne verticale sur votre feuille.

À gauche inscrivez toutes les raisons qui vous pousse à entreprendre une perte de poids. N’hésitez pas à noter tout ce qui vous passe par la tête lorsque vous réfléchissez à « pourquoi je veux perdre du poids ».

À droite, notez tout ce qui vous pousse à rester comme vous êtes actuellement.

Passez-y un vrai moment, faites cela sérieusement et sans sources de distractions.

Si votre volonté de changer est réelle, la colonne de gauche se suffira à elle-même pour vous convaincre de continuer quand cela deviendra dur.

 

Le simple fait d’avoir passé cette étape vous démarque significativement des gens qui “veulent” perdre du poids. Les régimes classiques ont une approche purement « théorique », ce qui est regrettable quand on sait qu’au moins la moitié d’un objectif se réussit avant tout dans la tête

 

L’alimentation s’adapte, pas l’inverse

repas personnalisé

Maintenant que vous connaissez les raisons profondes qui vous poussent à agir, il faut agir. Ne vous méprenez pas, il n’y a pas grand-chose à changer, c’est le principe du Rééquilibrage Alimentaire.

En fonction de votre objectif il faudra définir un total calorique journalier à atteindre. Pour perdre du poids par exemple, il faudra manger moins de calories que ce que vous en dépensez (j’en parle ici en détails).

Lorsque ce nombre est calculé, il faut simplement manger en fonction de celui-ci.

Admettons que vous ayez besoin de 2000 kcal par jour pour perdre du poids. Dans le rééquilibrage alimentaire, vous mangerez vos repas en les composant uniquement d’aliments que vous appréciez, dans la limite des 2000 kcals journalières.

En pratique, il ne s’agit pas de manger uniquement des chips, l’intérêt est double : atteindre votre objectif et manger mieux sans frustration.

Pour cela j’ai intégré la notion de ratio (adaptable et modulable). Cela revient à percevoir les repas de la journée en pourcentage. Afin d’avoir le meilleur ratio bénéfice / risque / plaisir possible voici le pourcentage avec lequel mes élèves débutent.

Le 70 / 30 est une base atteignable et cohérente pour la majorité d’entre nous. Durant votre journée, vous devrez donc consommez 70% de vos repas selon des critères de santé en privilégiant les aliments bruts non transformés (dont le goût vous plaît). Tandis que les 30 % restant seront plus flexible.

En suivant ce principe l’intérêt est double. Vous mangez uniquement selon vos goûts et envies du moment, sans frustration puisque aucun aliment n’est interdit et en prenant soin de votre santé grâce à une majorité d’aliments sains.

Un repas peut par exemple être composé de 300 g de légumes frais, d’un filet de cabillaud à l’huile d’olive, d’une petite portion de riz puis d’une barre de chocolat en dessert. On respecte ici le ratio 70 / 30.

Une autre répartition (moins intéressante selon les retours de mes élèves) serait de manger uniquement des aliments « sains » le matin, midi et au goûter pour manger une pizza le soir de temps en temps. Dans ce cas, je privilégie une alternative dans laquelle le ratio normal s’applique toute la journée, où le soir vous mangerez simplement une part de pizza accompagnée d’une portion de légumes.

Retenez toujours que l’alimentation s’adapte à vous, vos goûts, votre mode de vie…

 

Un seul corps pour toute une vie

corps-bebe

Vous êtes probablement familier avec le terme « YOYO » qui dans le contexte de la perte de poids, désigne l’action par laquelle un individu passe son temps à faire osciller son poids. Ce phénomène existe notamment à cause des régimes minceurs cités plus haut, qui n’ont pas d’intérêt à vous faire perdre du poids sans en reprendre.

Comprenez une chose, si les leaders de ce marché (qui représente des milliards de chiffres d’affaires chaque année) vous faisaient réellement perdre du poids, comment se fait-il que l’obésité soit en progression constante ? Et comment se fait-il que 80% des gens qui ont suivi un régime reprennent le poids perdu moins d’un an après celui-ci ?

Il y a plusieurs raisons.

D’abord, un client qui a perdu du poids pour de bon ne viendra plus acheter leur programme, c’est donc une perte d’argent.

Ensuite, pour perdre du poids de façon pérenne, il faut un niveau de personnalisation alimentaire élevé. Soit, une implication conséquente du vendeur : ce qu’ils ne fournissent pas.

 

Réfléchissez rapidement, êtes-vous prêt à confier votre corps entier, votre santé et votre avenir à quelqu’un qui n’a aucune compétence en nutrition (je vous l’ai prouvé en appelant des standardistes de grandes marques « minceur » : ici). Qui en plus n’a aucune information sur vous, vos habitudes, vos goûts, votre vie et qui vous considère uniquement comme un numéro rapportant de l’argent ?

Personnellement je n’ai qu’un seul corps, qu’une seule santé et qu’une vie. C’est trop précieux pour le confier à quelqu’un dont je n’ai jamais vu le visage, dont je ne connais rien.

 

Le Rééquilibrage Alimentaire

Si vous pensez la même chose, le Rééquilibrage Alimentaire est surement la méthode adaptée à votre cas. Pour mettre en application tout ce dont je viens de vous parler dans cet article, j’ai écrit un guide complet grâce auquel vous pourrez créer votre propre Rééquilibrage Alimentaire personnalisé.

Il vous suffit de vous inscrire gratuitement ci-dessous pour le recevoir immédiatement !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *