La pomme de terre est dangereuse ?

Dans notre pomme de terre bien aimée on retrouve des fibres. Petit rappel au passage, les fibres alimentaires, retrouvées seulement dans les végétaux, regroupent un ensemble de substances qui ne sont pas digérées par l’organisme. En plus de prévenir la constipation et de diminuer le risque de cancer du côlon, une alimentation riche en fibres peut contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires, ainsi qu’au contrôle du diabète de type 2 et de l’appétit. On ne crache pas là-dessus 😊

pomme de terre

L’amidon résistant, peut se trouver naturellement dans la pomme de terre ou encore résulter d’une exposition à la chaleur (cuisson) ou au froid. Il est deux fois moins énergétique que l’amidon digestible (moins de calories). L’amidon résistant aurait des effets bénéfiques sur les lipides sanguins. Le remplacement d’une partie de l’amidon de l’alimentation de rats par de l’amidon résistant de pomme de terre crue a engendré une augmentation de la fermentation intestinale, une amélioration de l’absorption de certains minéraux et une diminution du cholestérol-LDL.

D’autres éléments permettent de penser que ces amidons pourraient servir à la prévention de certaines maladies, telles que le cancer ou certaines maladies inflammatoires du côlon.

L’activité antioxydante de la pomme de terre provient principalement des acides phénoliques et des flavonoïdes, ainsi que la vitamine C. Les variétés de pommes de terre à la chair bleue ou violacée possèdent évidement un contenu en flavonoïdes plus élevé.

Les pommes de terre contiennent des composés toxiques nommés alcaloïdes, qui leur procurent une protection contre différents pathogènes retrouvés dans la nature. Chez l’humain, la consommation d’alcaloïdes peut être liée à différents symptômes (sensation de picotement dans la bouche, malaises gastro-intestinaux, sudation, bronchopasme, etc.). Lorsque consommés en grande quantité, les alcaloïdes peuvent entraîner de graves intoxications pouvant nuire au système nerveux central. Lorsque leur teneur en alcaloïdes est élevée, les pommes de terre peuvent avoir une teinte verte ou présenter des taches vertes. Si l’index glycemique de la pomme de terre est effectivement élevé, cela n’a pas d’impact direct dans le cadre d’une alimentation saine. Le vrai souci avec la patate ce sont les produits dérivés industriels de pomme de terre (chips, frites, purées) dans lesquels on trouve de l’huile, du sel et du sucre qui viennent noircir le tableau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *