La patate douce (elle ne pique pas)

Pas de mauvaise blague de ma part, la patate douce vaut mieux que ça… Son petit goût sucré en provenance d’Amérique du sud nous veut le plus grand bien. La comparaison avec la pomme de terre est inévitable. D’un point de vue composition la patate douce renferme 50% de fibres en plus, a un index glycémique plus faible et ses pigments en font un aliment bien plus antioxydants que la pomme de terre.

chips de patate douce

Son apport calorique moyen combiné à une présence conséquente de fibres en fait un aliment très intéressant pendant une restriction calorique puisque son indice de satiété est élevé. La couleur orange implique une présence forte en vitamine A qui contribue à la croissance des os et des dents, elle maintient la peau en santé et protège contre les infections. Toujours grâce à l’orange les caroténoïdes font partie de la composition.

Seul bémol, la patate douce pousse dans des conditions de température tropicale (entre 15 et 25°). Si en France elle est disponible à l’année dans les rayons gardez en tête qu’elle n’a pas été cultivé dans le champ voisin. La patate douce fait elle régulièrement partie de vos menus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *