Le brocoli pour maigrir, un légume idéal ?

Le légume de la perte de poids alléluia ! Vous prendrez bien un peu de brocoli avec votre verre d’eau pour votre repas minceur ? Le brocoli pour maigrir, cliché du régime est en vérité ni miraculeux, ni à bouder.

Je vous préviens en avance, si vous êtes du genre à laisser trainer vos légumes plusieurs jours avant de les manger : achetez des brocolis surgelés. En effets les bienfaits que nous allons voir ci-dessous sont à réduire d’au moins 50% dès que le brocoli commence à changer de couleur (2 jours).

brocoli frais

Son affiliation à la minceur vient en partie de son apport calorique relativement faible, quoi que dans la moyenne des légumes. Avant de faire exploser votre total calorique à cause du brocoli : il va falloir en manger des kilos… Pas de soucis de ce côté, le brocoli c’est à volonté !

D’autant que sa richesse en micronutriments est très appréciable. Notamment en vitamine C et K largement présentent dans le légume. Pour en tirer pleinement partie gardez à l’esprit que la vitamine C est sensible à la chaleur, alors c’est vapeur douce ou cuisson express au wok.

La majorité des légumes crucifères (dont le brocoli fait partie), renferment des glucosinolates. Ils ont la capacité de se transformer en molécules actives (le sulforaphane, l’indole-3-carbinol et le 3,3-diindolylméthane) lorsque l’aliment qui en contient est haché, mastiqué ou au contact de la flore bactérienne intestinale. Plusieurs de ces molécules contribueraient à limiter le développement de certains cancers.

Une fois de plus la cuisson entraine une perte de glucosinolates, mais :

Sous l’action de la myrosinase, la glucoraphanine se transforme en un isothiocyanate actif appelé sulforaphane. Des chercheurs ont observé que le brocoli contenait naturellement une protéine qui nuisait à la formation de ce composé, mais qu’une cuisson modérée (vapeur / wok) permettait de désactiver cette protéine, ce qui laisserait plus libre cours à la formation de sulforaphane.

Ils renferment de nombreuses autres vitamines et minéraux qui rendent sa consommation d’autant plus intéressante.

Sa quantité élevée de vitamine K peut être un « problème » chez les individus prenant des anticoagulants (prudence).

Avec ou sans brocoli votre verre d’eau du coup ?

Partager l'article :
  •  
    11
    Partages
  • 11
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *