Il est important de Grignoter entre les repas !

Incroyable ! Toute votre vie vous avez entendu partout qu’il ne fallait surtout pas manger en dehors des 3 repas principaux… Mais aujourd’hui je vous garantis que grignoter est la meilleure chose qui puisse vous arriver.

La télé, les nutritionnistes, les médecins, vos amis et même votre propre mère ! Cette phrase qui est rentrée dans les mœurs n’est jamais remise en cause. Vous me mentez si vous m’assurez, ne jamais l’avoir prononcé ou entendu : Il ne faut pas grignoter entre les repas !

 

Si tu manges un gouter : tu vas grossir !

grossir

L’affirmation est fausse mais pas infondée. On déconseille de grignoter entre les repas puisque dans 99% des cas, les gens mangent de la nourriture malsaine en guise de collation.

Le problème n’a donc aucun rapport avec le fait de grignoter entre deux repas : le problème est lié aux aliments que vous grignotez !

Une fois ce paramètre réglé, faire des collations devient même une bonne chose.

 

Pourquoi faut-il grignoter ?

grignoter

Il faut manger entre les repas, mais il y a évidemment une ligne de conduite à suivre… Laissez-moi d’abord vous donner 3 arguments qui jouent en faveur de la collation :

 

  • Moins de stress.

En effet, depuis le temps que la phrase « ne grignote pas entre les repas » est ancrée dans votre tête, vous auriez l’impression de commettre un meurtre si jamais une pomme vous tombait entre les dents à 10h. Cette pression liée à l’interdiction de quelque chose (qui au final n’est pas justifiée) vous stresse et vous empêche d’être concentré.

Pour certaine personne cela s’apparente même à de la torture psychologique. Se forcer coûte que coûte à attendre 12 h ou 20 h pour enfin pouvoir manger… Avec une collation, ce stress disparait.

 

  • Perdre du poids.

Encore une fois, ne vous frottez pas les yeux : vous avez bien lu ! Faire des collations entre les repas peut vous aider à perdre du poids (en tout cas à mieux le contrôler). Dans le cas où vous faites partie de la majorité qui ne mange que 3 fois par jour, la peur d’avoir faim entre ces 3 repas vous poussera à manger énormément pendant ceux-ci.

C’est tout à fait logique et ça repose sur un comportement de survie basique : faire des réserves pour ne pas manquer d’énergie. Ce comportement n’est pas anodin, un surplus calorique aura probablement lieu et en mangeant énormément pendant vos repas, vous finirez par grossir.

C’est valable dans l’autre sens : vous n’avez pas manger depuis le midi, alors pour vous mangez énormément le soir !

C’est ici qu’intervient la collation, au lieu d’espacer vos repas de 8h, vous ne les espacez que de 4. Ce qui en pratique fait une énorme différence… Plus besoin de se remplir pour tenir pendant 8h. Plus besoin de se venger sur son assiette parce que la faim vous obsède depuis plusieurs heures.

Cela impactera directement votre poids et potentiellement votre appétit.

 

  • Répartir équitablement vos calories

L’autre intérêt de la collation, c’est celui de lisser votre apport en nourriture tout au long de la journée. Les gens qui ne mangent que 3 fois par jour sont plus sujet aux variations de glycémie et au problème de digestion.

Si 3 individus ont tous un apport de 2500 kcal journalière, qu’il convient de repartir.

Le premier individu décide de faire 3 repas et a donc deux énormes creux entre ceux-ci. La phase ascendante correspond à une période durant laquelle il a faim (en l’occurrence de 10h à 12h et de 16h à 20h).

Le second opte pour la solution à une collation et n’aura donc qu’un seul creux dans la journée.

Le troisième décide de lisser au maximum son apport en calorie sur la journée. Il fait 3 repas et 2 collations. Il ne ressent aucunes sensations de faim au fil du temps et est beaucoup moins enclin à manger des sucreries ou des aliments malsains. Il ne fera pas non plus d’orgie alimentaire pendant ses 3 repas principaux puisqu’il sait qu’une collation l’attend dans peu de temps.

 

La collation en pratique

collation

Maintenant que la collation vous intéresse, vous aimeriez savoir quoi manger ?

Aucun secret, aucune recette magique : désolé. Une collation comme n’importe quel repas doit être composé d’aliment sains que vous appréciez.

Typiquement les fruits, graines, oléagineux, jus de légumes… compose des aliments intéressants pour une collation. Dans l’optique d’un rééquilibrage alimentaire, il n’est pas interdit de manger un carreau de chocolat ou un biscuit dans vos collations. Tant que votre apport calorique est maitrisé aucun aliment n’est interdit.

 

Mais si je mange plus, je vais grossir !

NON, car la collation a un impact direct sur votre faim. Je le répète, en mangeant plus régulièrement mais en plus petite quantité, la gestion de vos calories sera mieux maitrisée et votre poids se stabilisera naturellement.

Alors fini le yo-yo, et vive les collations.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *