Le gingembre pour lutter contre les maladies

La plante vivace indienne à la renommée mondiale ! Avec seulement 80 kcal pour 100 g et un prix au kilo aux alentours de 6 €, il serait dommage de passer à côté du gingembre. Il est consommé aux quatre coins du monde pour soulager différents maux tels que les rhumatismes, les nausées, le rhume et les maux de tête. Le gingembre pour lutter contre les maladies : c’est validé !

racines de gingembre

Contenant une quarantaine de composés antioxydants (dont certains résistants à la chaleur), il a une activité antioxydante très appréciable. Classé au côté du curcuma il fait partie des végétaux frais les plus fortement antioxydants.

Le goût piquant du gingembre frais provient des composés actifs dont le gingérol. Anti-inflammatoire, anti-oxydant et potentiel anti-cancer… Le gingembre séché ou en poudre en contient de plus grande quantité.

Il pourrait stimuler la sécrétion de bile et l’activité de différents enzymes digestifs, provoquant ainsi une digestion plus rapide des aliments. Cependant la quantité de gingembre amenant à des résultats notables sont relativement conséquent, quoique atteignable.

Si vous n’avez jamais été habitué à en manger, il sera alors compliqué d’en ajouter de grandes quantités dans vos plats et le goût peut potentiellement être un frein. Pourtant certaines études ont démontré qu’une consommation (élevée) quotidienne de gingembre présentait de nombreux bienfaits.

Certains traitements médicamenteux peuvent interférés avec la consommation de gingembre : vigilance est de mise.

Alors qui mange 100 g de gingembre au goûter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *