Coupe faim, pourquoi c’est inutile et comment les remplacer ?

Bienvenue sur Le Rééquilibrage Alimentaire ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mon Guide gratuit qui vous explique comment perdre du poids sans frustration grâce au Rééquilibrage Alimentaire : cliquez ici pour télécharger l'Ebook gratuitement ! 🙂

Entre le petit déjeuner et le déjeuner, il vous arrive fréquemment d’avoir un petit creux. Même chose aux alentours de 16 h. Pourtant vous ne pouvez pas manger puisque grignoter entre les repas est apparemment interdit pour perdre du poids. Plusieurs scénarios se profilent alors. Le plus conseillé mais qui n’est parfois pas applicable : manger une collation si la faim est récurrente. Si ça n’est pas possible, faites-en sortes d’avoir des apports en nutriments suffisamment conséquents lors de vos « gros repas », afin de tenir jusqu’au prochain. Ou bien prendre une pilule coupe faim.

En vérité les deux premières sont les seules solutions envisageables. Des vendeurs de pilules ou de compléments alimentaires coupe faim vous diront certainement le contraire, mettant en avant leurs produits. Sur ce site je n’ai aucun partenariat donc pas de conflits d’intérêts. Je peux librement vous dire qu’absolument aucun complément alimentaire ou gélule ne sont indispensables pour perdre du poids. Plutôt que de monter un argumentaire de 2000 mots contre le coupe faim, je vais vous expliquer comment repousser la faim grâce aux deux premières méthodes citées plus haut.

Manger une collation rapide

collation

Rassurez-vous : vous n’êtes pas seul à avoir une fringale entre les repas. Typiquement a 11h et vers 17h la majorité des gens commencent à avoir faim. Cela peut être lié principalement à deux choses. L’espacement entre deux repas est trop conséquent et/ou le repas précèdent n’était pas assez riche et mal composé.

Dans le premier cas, la solution la plus simple et efficace sera d’intégrer une collation adaptée à un moment clé de votre journée. En l’occurrence nous allons placer deux collations, une à 10h30 et l’autre vers 16h30 (flexible en fonction de vos contraintes). La collation idéale diffère en fonction de chaque individu, de ses goûts, ses besoins, ses contraintes… Mes élèves ont tendance à manger un fruit, une petite poignée d’oléagineux (amandes, noix…), un thé ou café et parfois un carreau de chocolat. Cette combinaison est idéale, tant au niveau du goût qu’au niveau utilité et cohérence avec l’objectif à savoir : repousser la faim en gardant un apport calorique bas. En moyenne cette collation apporte 150 calories et vous permettra aisément de tenir 1 à 2 h sans avoir faim. Bien plus efficace qu’une gélule ou que de la poudre, ces aliments vous apporteront en plus des vitamines, minéraux… Facile à préparer, à transporter, rapide à manger sans avoir à nettoyer… Ne cherchez pas de solution miracle du coupe faim quand on peut faire simple et efficace. Les collations ont plusieurs bienfaits, vous serez notamment surpris de votre appétit à midi après avoir mangé une collation à 10 h. Plutôt que de dévorer votre énorme repas pour vite assouvir votre faim, vous aurez tendance à manger raisonnablement.

Améliorer l’indice de satiété de ses repas

repas

L’alimentation moderne a tendance à promouvoir les repas préparés, composés majoritairement d’aliments ultras transformés. Ils ont juste besoin d’être réchauffés et mangés, c’est pratique et rapide. Le revers de la médaille c’est qu’un repas dans une boîte en plastique qu’on a réchauffé au micro-ondes permet rarement de tenir l’estomac en activité pendant plusieurs heures. Sans parler du fait qu’un plat préparé n’a aucun intérêt pour la santé (c’est même l’inverse) et que le goût n’est franchement pas terrible. Même si vous faites des collations, voici le repas idéal qui vous aidera à pousser la faim très loin, résumé en un mot : légume.

Ils sont peu caloriques, apportent beaucoup de fibres et de nutriments et surtout ils prennent énormément de place dans le système digestif. Qui dit gros volume à traiter, dit temps de digestion ralentie, dit aussi satiété plus élevée et donc la faim bien éloignée. Si vous avez tendance à avoir faim rapidement après vos repas, la ligne de conduite à suivre est simple. Mangez une portion de protéines adaptée à vos besoins (viandes, poissons, œufs…), ainsi qu’une portion de lipide (huile d’olive, avocat, oléagineux…). Si votre total calorique vous permet d’ajouter des glucides, privilégiez ceux ayant un indice glycémique bas ou modéré (quinoa, riz, patate douce, sarrasin…). Complétez votre repas avec autant de légumes que vous voulez. Les légumes ne sont pas très caloriques alors analysez votre gestion de la faim et si vous en concluez que seulement 2 h après avoir mangé, vous avez faim : rajoutez plus de légumes à celui-ci. Plus le volume d’un aliment est gros proportionnellement à son apport calorique, plus il est intéressant de le manger.

Si malgré ça, la variable du temps de préparation d’un tel repas vous semble infranchissable : écoutez ce podcast dans lequel je vous donne la solution pour manger sain sans cuisiner des heures.

La fin du coupe faim !

calendrier long terme

Prendre un coupe faim dans l’optique de résoudre son problème, revient à mettre un pansement sur une hémorragie à la carotide. La blessure est profonde et vous agissez avec une solution superficielle efficace sur une durée de quelques secondes. Vous savez pertinemment qu’une gélule ou de la poudre sera inefficace à long terme. Or, si j’en crois la majorité des gens, vous ne souhaitez pas rester dans ce monde uniquement pour quelques semaines. L’intérêt principal d’une alimentation qui vous correspond c’est la vision saine à long terme. Prendre un coupe faim, comme lutter contre son appétit pendant 5 ans n’est pas viable. Il existe un moment ou le point de rupture sera atteint et vous finirez par craquer. Soit en mangeant n’importe quoi entre les repas, soit en dévorant 1000 kcal à l’heure du diner. Il n’existe pas de vérité généraliste en nutrition. Votre vérité compte uniquement et si pour vous cela implique que vous mangiez une salade de crudités à 17h : ça n’est pas bizarre ou mauvais ! C’est simplement ce qui vous correspond.

Oubliez le coupe faim inneficace et commencez à remettre sérieusement en question les recommandations des vendeurs de solutions miracles. Pour mettre en application les recommandations de cet article et globalement pour prendre en main votre alimentation : inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir un guide complet sur le Rééquilibrage Alimentaire.

Partager l'article :
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *