Les 4 choses à éviter pour perdre du poids

Cela fait un certain temps que vous cherchez à perdre du poids, mais les résultats ne sont pas à la hauteur de vos espérances.

Je vous rassure vous n’êtes pas seul ! Mais en plus, ce qui vous empêche de perdre du poids est potentiellement un tout petit détail.

Avec les années, j’ai répertorié quatre principales erreurs, que tout le monde peut faire, lors d’une perte de poids qui ne fonctionne pas.

Elles sont presque systématiquement faites par les débutants, et une fois qu’elles sont mises en exergue : La perte de poids s’enclenche.

Dans cet article, je les ai classé par ordre de priorité. Autrement dit, soyez sûr de ne pas être concerné par la première avant de corriger la seconde (il est aussi possible que vous fassiez les 4 erreurs) !

 

Erreur numéro 1 : Le mauvais apport calorique

calcul des besoins caloriques

Commise par 90% des individus qui n’arrivent pas à perdre de poids, cette erreur est de loin la plus récurrente… Paradoxalement, elle est aussi la plus facile à résoudre !

Pour ceux qui ne sont pas encore au courant, pour perdre du poids, il faut apporter à l’organisme moins de calories que ce que votre corps en dépense.

Cette action provoque un déficit calorique, qui entraine inéluctablement une perte de poids.

En théorie le déficit calorique est simple à mettre en place. En pratique, chaque individu à des besoins qui lui sont propres.

C’est la raison pour laquelle, certaines personnes ayant été mal conseillé mangent plus qu’elles ne le devraient.

 

Petit rappel : L’apport calorique est roi, et la provenance des calories n’influence pas votre perte de poids. Si votre organisme a besoin de 2000 kcal et que vous en mangez 2500… Vous ne perdez pas de poids, même si toutes ces calories proviennent d’aliments sains !

Alimentation saine n’est pas synonyme de perte de poids. Tant que le déficit calorique n’est pas respecté, la perte de poids ne s’opère pas.

Si vous n’avez jamais calculé vos besoins caloriques, que vous essayez de perdre du poids sans connaitre vos apports en calories : vous réduisez grandement vos chances d’atteindre votre objectif.

Pour calculer vos besoins: rendez-vous ici.

 

Erreur numéro 2 : La débauche culinaire

boîtes de pizzas

Fréquemment commise, cette erreur est liée à une mauvaise méthodologie.

Peut-être avez-vous été conseillé par un spécialiste, un régime minceur, un magazine, un site internet…

Le credo de la plupart de ces méthodes est le même, manger des aliments sains pour perdre du poids.

Ce qui en théorie (et en respectant le déficit calorique) est une méthode intelligente, malheureusement, c’est loin d’être la meilleure.

En effet, pour ne pas devenir fou, on vous conseille de faire un (ou plusieurs) « Cheat Meal » chaque semaine.

En Français on appellera ça un « repas plaisir », qui sert à récompenser une bonne semaine d’effort au régime.

C’est à la fois contre-productif et contre nature, c’est ce contre quoi je lutte activement à travers mes différents travaux…

Toujours en théorie la méthode tient sur pied, mais en pratique les repas plaisirs se transforment souvent en débauche culinaire.

Vous passez toute la semaine en déficit calorique puis d’un coup, vos calories explosent en anéantissant vos efforts passés.

L’effet physique d’un Cheat Meal est donc contre-productif puisque la perte de poids s’en trouvera fortement ralentie (cela est dû au fait que vous ne comptez pas votre besoin en apport calorique).

L’effet psychologique est encore plus dangereux puisqu’après plusieurs semaines, le repas plaisir devient un exutoire durant lequel certaines personnes ont des comportements semblables à une crise d’hyperphagie (lien).

 

Erreur numéro 3 : La frustration inutile

frustration

Suivant généralement le même modèle que dans l’erreur précédente, la frustration est également un facteur d’échec sur une perte de poids.

Manger sain est indispensable pour vivre en bonne santé.

La plupart des régimes vous diront que manger sain est la seule façon de perdre du poids, bannissant ainsi une palette énorme d’aliments que vous adorez.

Le principe même d’entreprendre une perte de poids est psychologiquement compliqué, si en plus vous êtes conscient qu’en suivant un type de régime, vous n’aurez plus accès à votre pizza préféré : c’est voué à l’échec.

Ce que les spécialistes ne vous disent pas (certains ne le savent pas), c’est qu’il est absolument possible de perdre du poids de façon durable en buvant une bière par jour, ou en mangeant un paquet de chips, une glace…

Et le taux de réussite est beaucoup plus élevé (un de mes élève a perdu 20 kg en mangeant de la pizza 3 fois par semaine) !

La frustration c’est le nerf de la guerre.

Avant même de commencer un régime vous associez celui-ci à quelque chose de compliqué, fatiguant et frustrant.

Changer d’alimentation ne se fait pas du jour au lendemain. Cela passe par un changement de mode de consommation profond et durable, avec une transition en douceur.

Plus vous serez frustrés, plus les risques d’échec seront présents : c’est statistique !

Alors pour ne pas commettre cette erreur, lisez ceci.

Et ne supprimez jamais toute la « malbouffe » du jour au lendemain.

 

Erreur numéro 4 : Le blocage métabolique

blocage

Plus rare, très compliqué à gérer quand on n’a pas de connaissances solides en nutrition.

Le blocage métabolique est un cas isolé de la perte de poids, parce qu’il va à l’encontre de nos modes de pensées.

Nous l’avons vu, pour perdre du poids il faut manger moins que ce que l’on dépense en nombre de calories.

Dans le cadre du blocage métabolique, c’est l’inverse…

On apparente ça à un « crash » de l’organisme, qui se met en mode survie suite à une trop longue période de restrictions caloriques.

Autrement dit, à force de manger peu le corps s’adapte en ralentissant le métabolisme et ainsi pouvoir survivre dans un environnement ou la nourriture est rare par exemple.

Vous entrez alors dans une sorte d’hibernation.

Cela arrive généralement après une longue période de restrictions alimentaires très basses en calories.

La notion d’apport « bas » en calories est individuelle, il est impossible de donner un chiffre représentatif (c’est pourquoi le blocage métabolique est si complexe à gérer).

En simplifiant, si vous mangez très peu (vraiment) depuis plusieurs semaines, et que votre poids stagne : vous avez sans doute crashé votre métabolisme.

Une stratégie pour le relancer serait de faire une semaine complète durant laquelle vous mangez plus, pour faire une relance de celui-ci.

Si malgré ça, vous êtes persuadés d’être dans ce cas et que vous connaissez votre apport calorique précis : envoyez-moi un mail décrivant la situation, j’essayerai de vous donner des pistes plus concrètes.

Le blocage métabolique peut être dangereux, la chose à ne pas faire serait d’encore réduire vos calories, à titre indicatif : personne ne devrait avoir à manger moins de 1100 kcal par jour pour perdre du poids (même une femme de 45 kg).

En Bref

Faites les choses dans l’ordre, pour perdre du poids il faut impérativement que l’organisme ait affaire à un déficit calorique.

Une fois cette étape validée, adopter une méthode qui ne vous frustre pas et qui par conséquent vous permet de perdre du poids de façon durable. À ce jour le rééquilibrage alimentaire est la meilleure façon de parvenir à ce résultat.

Pour mettre en pratique ce que nous venons de voir, je vous offre cet Ebook.

Vous serez guidé de A à Z pour mettre en place votre propre rééquilibrage pour perdre du poids en mangeant selon vos goûts et envie du moment !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  

2 réponses sur “Les 4 choses à éviter pour perdre du poids”

  1. Merci pour cet article je suis entièrement d’accord. Niveau calcul des calories c’est pas encore ça , j’ai vu à combien était estimé mon apport journalier mais je n’ai pas encore testé sur la semaine pour voir si ce chiffre est bon. Et pas facile de tout calculer par exemple quand je fais un plat pour toute la famille comment savoir combien mon assiette contient de calories. Mais je vais essayer. J’ai juste un ou 2 kg à perdre je veux surtout maintenir mon poids car je me sens bien maintenant, merci pour tous tes articles en tout cas qui sont d’une aide précieuse.

    1. En effet pour les plats à plusieurs ça ne sera pas précis au gramme, mais faire une estimation grossière est une bonne chose !
      Merci pour ce retour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *