Arrêter la malbouffe : deux astuces simples à appliquer immédiatement !

Vous aimez manger des pizzas, Fast Food, bonbons, biscuits… Vous voulez arrêter la malbouffe sans pour autant bannir ces aliments. C’est un article pour vous. Cette catégorie d’aliments ne vous apportent rien de bon en termes de santé.

Les Fast Food, sucreries, sodas, biscuits et aliments transformés sont des exemples de malbouffes largement consommées. Ces produits sont généralement bons au point d’en tomber accros sans s’en rendre compte.

Vouloir tous les éliminés du jour au lendemain est une erreur. Dans cet article, je vais vous divulguer deux astuces simples pour arrêter la malbouffe (au moins la réduire), sans vous en rendre compte.

Astuce 1 : Mangez avant de bouger

pomme femme

Peu importe l’endroit où vous allez, s’il y a potentiellement de la malbouffe : faites-en sorte d’avoir le ventre plein avant d’y aller.

Ce conseil s’applique plus particulièrement à quelques cas précis :

  • Avant d’aller faire ses courses. C’est précisément le moment le plus déterminant quant à votre alimentation. Habituellement on fait les courses pour environ une semaine, c’est comme ça qu’en une heure il est possible de réussir, ou de ruiner une semaine d’alimentation. Se rendre dans un supermarché en ayant le ventre vide est une erreur monumentale. La sensation de faim va être décuplée et vous achèterez des aliments qui n’ont rien à voir avec votre objectif de santé et/ou de perte de poids. Votre cerveau est en mode survie, il vous envoie des signaux puissants auxquels il est compliqué de résister. C’est comme cela qu’un caddie se remplie de malbouffe « contre votre volonté ».

Pour éviter ça, il vous suffit de vous rendre au magasin après un vrai repas. Votre réflexion sera alors fiable, et vos actions non déterminées par votre niveau d’appétit.

  • Avant d’aller à un repas de fête. Le principe du rééquilibrage alimentaire est le maintien d’une vie sociale active. Dans cette optique, il est tout à fait possible d’aller diner au restaurant et de faire des repas de fête. Cela n’est pas pour autant synonyme d’un gueuleton durant lequel tout est permis… Lors de ces évènements, l’heure à laquelle vous mangerez risque d’être plus ou moins décalée. En conséquence votre niveau de faim va être très élevé au moment de commander ou au moment de débuter le repas. Encore une fois votre cerveau va vous pousser à manger le plus possible pour éviter que la faim ne revienne trop vite. Cela ne correspond pas à votre objectif et puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir voici l’astuce pour ne pas regretter ce type d’évènement.

Manger une collation avant de vous y rendre (un fruit avec une poignée d’amandes par exemple).

Juste avant que vos invités arrivent ou sur la route : manger cette collation retardera voire annihilera la sensation de faim à venir et vous permettra de contrôler aisément votre appétit durant le repas !

Et même si ce soir c’est pizzas entre amis, la collation vous aura permis d’en mangez une petite part plutôt qu’une grosse : Vous aurez mangé moins de malbouffe, pour un plaisir équivalent.

Astuce 2 : N’en stocker pas chez vous 

fruits rééquilibrage alimentaire

En faisant ses courses, il est tentant d’ajouter des articles au panier que l’on sait mauvais pour la santé. On resonne toujours se voilant la face :

  • Ça fera plaisir aux enfants et je n’en mangerai qu’un seul
  • Si jamais quelqu’un passe à la maison j’aurais quelque chose à offrir

En théorie ce type de réflexion n’est pas mauvaise, simplement en pratique si vous souhaitez arrêter la malbouffe c’est autre chose. Si à un moment donné votre état psychologique est un peu chancelant et que la perte de poids devient légèrement pesante, le stock de gâteaux va en prendre un coup.

En conditionnant votre esprit à ne plus pouvoir penser à la nourriture malsaine et en n’ayant chez vous que des aliments qui correspondent à votre objectif, vous réduisez grandement le risque d’un craquage alimentaire. Si l’effort à produire est de monter dans votre voiture, vous rendre au magasin, acheter de la malbouffe, rentrer pour la manger… La « crise » sera passée grâce à un calcul très simple de votre cerveau : L’effort à produire est plus grand que le plaisir à en tirer, j’abandonne.

Arrêter la malbouffe

pizza saine

Vous le savez si vous suivez ce site, mon credo n’est pas de supprimer intégralement les aliments « plaisirs », au contraire je pense qu’ils peuvent tout à fait s’inscrire dans un mode de vie sain.

Après avoir lu mon guide gratuit, vous n’êtes pas sans savoir qu’il est tout à fait possible de perdre du poids en mangeant des bonbons par exemple.

Cependant, certaines personnes n’ont pas encore le niveau de connaissance et d’expérience pour réussir à maintenir un équilibre entre plaisir et santé, d’où cet article pour arrêter la malbouffe.

Si vous êtes dans ce cas, que vous voulez perdre du poids en continuant à manger des aliments qui vous plaisent et sans frustration : je vous offre cet Ebook pour atteindre votre objectif d’une façon unique qui a fait ses preuves !

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *